Rechercher

LA RESPIRATION

Dernière mise à jour : 12 sept.


Respirer, ce mouvement d’inspire et d’expire automatique et vital, que nous répétons 8 millions de fois dans une année. Un lien magique entre le monde extérieur et notre monde intérieur.

Il permet un apport d’oxygène nécessaire au bon fonctionnement de nos cellules, mais aussi l’évacuation du gaz carbonique chargé des substances toxiques que notre corps a besoin d’évacuer.


La respiration peut être comparée à une musique intérieure. Sa rythmique particulière est sensible à nos états physiologiques, psychologiques ou émotionnels et se modifie en cas de fatigue, de stress, de maladie ou au contraire de grand calme intérieur.


Ce rythme diffuse une information au cerveau, qui va réguler l’ensemble des organes, des muscles et des hormones pour réagir, lutter, adapter ou calmer.

Dans le cas du stress, la respiration s’accélère, il y a libération d'hormones (adrénaline et noradrénaline), des émonctoires comme la sueur, les urines ou les selles. Le cerveau met alors en place des mécanismes biologiques qui agissent pour le contrer, comme le ralentissement de la fréquence cardiaque, l’amélioration du transit intestinal, la libération du cortisol…Tout ceci se passe sans notre volonté.


Nous avons pourtant la possibilité d’agir sur cette musique, changer sa tonalité, modifier sa profondeur, affiner sa résonance.

La force vitale de notre souffle est disponible à tout moment et n’importe où.

Il s’agit d’apprendre à le ressentir, à l’écouter, à l’étirer, à l’approfondir pour en expérimenter la puissance et les vertus thérapeutiques, en conscience.

Le chant, la méditation, le yoga ou le qi gong placent la respiration au coeur de leur pratique, certains la dressant comme un art de vivre à part entière.

LA SOPHROLOGIE, L’ÉNERGÉTIQUE ET LA RELAXATION CONSIDÈRENT LA RESPIRATION COMME LA PORTE D’ENTRÉE À LA CONSCIENCE DE SOI, AU MIEUX-ÊTRE AU QUOTIDIEN.


  • La relaxation dynamique par des mouvements synchronisés avec la respiration

  • La respiration complète (abdominale, thoracique puis scapulaire)

  • Les respirations calmantes et énergisantes

  • Les visualisations avec inspiration/expiration pour ancrer ou diffuser les sensations et émotions ressenties…

Laissons-nous surprendre par la richesse insoupçonnée de cette nourriture invisible, redécouvrons la puissance de ce souffle précieux, disponible en chacun de nous.


83 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout